Relocalisation des achats : quels secteurs sont les plus concernés ?

Éditeur

PwC x Strategy& x Conseil National des Achats

Année

2020

Langue

English

Pages

32

Taille du fichier

3 MB

Format de fichier

PDF

Résumé

Le Centre National des Achats (CNA) et PwC France et Maghreb se sont associés pour identifier les secteurs d’activité et catégories de produits “les plus propices et prioritaires” pour des relocalisations. Les secteurs français les plus exposés aux risques d’approvisionnements La santé-pharmaceutique, l’agroalimentaire, l’électronique et l’industrie manufacturière réalisent le plus d’importations en 2018 : 70% du volume annuel français, soit 382 milliards d’euros d’achats importés. Selon le type de marché (émergent ou prioritaire), il convient soit de se doter de capacités de production nouvelles en France et en Europe, soit de rapatrier la production sur des marchés matures. Les facteurs clés de succès de la relocalisation de production Avant de débuter les études d’investissement et d’implantation, plusieurs éléments sont à identifier. Les coûts de production, les compétences disponibles, l’écosystème de fournisseurs, l’environnement réglementaire et le financement de l’investissement sont les informations clés dont doivent disposer les organisations pour appliquer une stratégie adaptée. Aussi, il convient de définir l’objet de la relocalisation, les acteurs impactés et impliqués, les emplacements géographiques envisagés. Les nouveaux lieux d’implantation choisis impacteront ainsi la mise en œuvre de la relocalisation, du fait du cadre fiscal et réglementaire qu’ils impliquent de respecter. Vous souhaitez en savoir plus sur la relocalisation ? Découvrez l’article dédié “Sécuriser ses achats : quand la relocalisation est une solution” dans le blog.